éco-mobilite.com Nouvelle conception de la société moderne

Transport & logistique : études courtes

Le secteur du transport est en constante évolution, sur routes, mers, rails et dans les airs : 100 000 emplois y ont été créés en dix ans. Les bac + 2 tirent facilement leur épingle du jeu.

Des BTS et des DUT

Accessible en priorité aux bacheliers STT, ES, L et S, le BTS transport comprend l’étude économique des transports, la réglementation, la gestion et l’informatique. Il forme des assistants techniques d’exploitation. Grâce à cette formation polyvalente, le jeune diplômé peut prétendre à des fonctions d’adjoint de chef d’exploitation, de responsable d’affrètement, de chef de trafic ou des activités commerciales.
Les bacheliers, de préférence de séries ES et STT, peuvent être admis sur dossier au DUT gestion logistique et transport. La maîtrise de l’anglais et d’une seconde langue est obligatoire. Communication et gestion, technique d’exploitation et logistique sont des matières dispensées à parts égales dans ce DUT. Les logisticiens, diplôme en poche, exerceront des fonctions d’agent de planning, de responsable d’exploitation, de gestion de commercialisation aussi bien dans les entreprises de transports que dans les entreprises industrielles, logistiques ou dans la distribution.

 

 

 

Des écoles spécialisées

Le groupe AFT-IFTIM, spécialisé dans le transport et la logistique, propose plusieurs formations en deux ans à entreprendre après le bac : les sept ETL proposent une formation d’organisateur de transports nationaux et internationaux (marchandises et personnes) qui aboutit à un titre homologué au niveau III (bac + 2). Même titre pour devenir technicien d’exploitation en transport routier (TER) ou organisateur de transports multimodaux internationaux, spécialisé en gestion des transports continentaux, ou technicien supérieur en méthodes et exploitation logistiques. Le groupe offre aussi une qualification de conseiller commercial en transport et logistique.
D’autres écoles spécialisées dispensent des formations liées au transport : l’ITIP à Marseille, Bordeaux et Le Havre pour la gestion de transport (dont une option entreprises portuaires).
L’EMTR (Paris, Lille, Montpellier et Lyon) prépare également aux métiers de chef d’exploitation et de commerciaux dans les transports routiers.
À savoir. L’université de Calais propose également un DEUST transport-logistique. Spécialisé en activités portuaires et multimodales, ce dernier dispense une formation en un an.

 

 

 

 

|Contact |Reproduction interdite : eco-mobilite.com