éco-mobilite.com Nouvelle conception de la société moderne

Le permis de conduire aux USA

Si vous réjourner plus de trois mois aux États-Unis, il est conseillé d’obtenir un permis américain. Les permis de conduire français ne sont valides que trois mois sur le territoire américain, les permis de conduire internationaux sont valides pendant un an. Le permis sert aussi de carte d'identité aux États-Unis pour la vie de tous les jours. Son coût est d'une vingtaine de dollars américains. Afin de l'obtenir, il suffit de vous présenter à l'un des centres agréés de Driving Licences.

Adressez-vous au Department of Motor Vehicles (DMV) le plus proche de votre domicile avec le cas échéant votre carte de sécurité sociale (Social Security) votre passeport ainsi que votre visa. Si vous ne possédez pas cette carte, le DMV vous attribuera un numéro spécial. Vous devrez obtenir un permis de conduire de l'État américain où vous résidez, chaque État a ses règles spécifiques en la matière, voici celui de la Californie.

Pour les Français, le site document-esta.fr rappelle que certains États ont des accords de réciprocité avec la France. Ainsi vous n'avez qu'à procéder à un échange pour obtenir le permis local (Caroline du Nord, Caroline du Sud, Connecticut, Floride, Illinois (seulement si l'on a un numéro de sécurité sociale américain), Kansas, Kentucky, Maryland, New Hampshire, Pennsylvanie, Virginie et Michigan).

 

 

aaa

N'oubliez pas de prendre une assurance automobile lors de votre installation, auprès de l'Assocation américaine des automobilistes (AAA)

Une alternative : se déplacer en bus

Les «chinese buses» sont en général de taille moyenne bien que leur commerce se soit étendu considérablement ces dernières décennies. Ce système est plus rapide que Greyhound et vous évite de faire la queue pendant une heure à South Station ce qui n’est pas négligeable. Depuis l’apparition de ce nouveau service parallèle, Greyhound a vu son chiffre d’affaires sensiblement diminuer car la compagnie tente désormais d’aligner ses tarifs. Le seul arrêt prévu par le conducteur du «chinese bus» est en général un bref stop par Mac Donald afin de le rassasier pour la route mais sinon le trajet est express.

 

 

 

 

|Contact |Reproduction interdite : eco-mobilite.com